Home Uncategorized Initiative pour la digitalisation des PME ivoiriennes : L’Agence CI PME en...

Initiative pour la digitalisation des PME ivoiriennes : L’Agence CI PME en première ligne

301
1

L’Agence CI PME en collaboration avec l’association 3535  veut relever le défi de la digitalisation des PME ivoiriennes. Les deux organisations ont décidé d’arrimer leurs ressources  au profit de l’écosystème entrepreneurial à travers les programmes « PME Digitales » et « Africa Loves Tech ». L’initiative a été officiellement présentée aux entreprises ivoiriennes, le Mardi 23 Juillet 2019 au cours d’une cérémonie, à Dream Factory, l’incubateur public sis à la Riviera Palmeraie (Cocody).

Il s’agit de permettre aux PME et Startups ivoiriennes de bénéficier de l’expertise de développeurs dans le cadre de la digitalisation de leur processus d’affaires à des coûts subventionnés et de soutenir le gouvernement ivoirien dans la mise œuvre de son programme social, en offrant des opportunités à des jeunes ivoiriens.  A cet effet, une première vague de  10 startups ivoiriennes ont bénéficié du placement de 10 développeurs stagiaires au sein de leurs organisations pour une durée d’un à trois mois.

A l’ouverture, le Directeur de l’accompagnement conseil et du climat des affaires de l’Agence Côte d’Ivoire PME, M. Ismaïla Cissé a indiqué le poids des PME dans le tissu économique ivoirien ainsi que les défis qu’ils doivent relever pour être compétitifs. Il a relevé que l’un des défis majeurs auxquels seront confrontées les PME ivoiriennes dans les années à venir demeure le défi de la digitalisation pour soutenir leurs processus d’Affaires.  « Les dirigeants de PME ne positionnent pas très souvent la digitalisation parmi leurs priorités de gestion, pourtant  dans un contexte de tendance à l’ouverture des frontières notamment avec la ZLECAF, l’intensité de la concurrence requiert l’usage de nouvelles formes de gestion. La digitalisation n’est plus un luxe c’est une nécessité pour les entreprises  » », soutient-il.

 « Ce programme permet de résoudre deux problèmes, notamment celui de permettre à des start-up d’avoir à disposition des personnes qui ont de l’expertise hautement technologique et renforcer leur compétitivité mais également d’apporter une contribution au PSGOUV en permettant à des jeunes ivoiriens d’avoir une première expérience d’emploi », précise M. Cissé

 « La problématique en Côte d’Ivoire, c’est que nous avons un grand souffle sur l’entrepreneuriat. Nous avons de plus en plus de jeunes entrepreneurs qui font face à un grand nombre de difficulté et l’une d’elle est de savoir comment arriver à développer des solutions technologiques à moindre coût », a constaté le président de l’Association 3535, M. Seshie.

Selon lui, c’est pour répondre à cette problématique qu’un appel à candidature a été lancé auprès des start-up ivoiriennes pour bénéficier de ce programme.

« Dans le cadre de ce programme, nous avons formé des jeunes au numérique à qui nous avons donné des compétences techniques et que nous mettons après à disposition des entreprises », explique la représentante de SIMPLON Côte d’Ivoire, Mme Raïssa Banhoro. Puis de préciser que « ces jeunes ont été formés pendant 7 mois de manière intensive, aujourd’hui, ils sont prêts à l’emploi ».

Anthony NIAMKE

1 COMMENT

  1. Bonjour Monsieur et madames, moi c’est Abou KONATE je suis un nouveau bachelier en 2019, c’est un baccalauréat Technicien en Économie, Filière B à Daloa. Mais actuellement je suis a Abidjan pour L’enquête d’emplois s’il-vous-plaît M. Le Directeur. Merci bien.
    J’ai pleinement besoin d’un travail sérieusement dit. Merci a vous enfin j’ai un CV a ma disposition. Merci bien M. Le Directeur.
    Merci bien
    ABOU KONATE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here