Home Actualité-News Voici comment négocier son salaire à un entretien d’embauche

Voici comment négocier son salaire à un entretien d’embauche

2583
0

NEGOCIER SON SALAIRE PENDANT L’ENTRETIEN D’EMBAUCHE
Bien le bonjour cher réseau,

A la suite de mon précédent post, je souhaite aborder quelques techniques pour mieux négocier son salaire :

1. Se valoriser ou connaître sa valeur

Très peu de candidats connaissent leur valeur. C’est pourquoi, ils répondent à la question : quelle est votre prétention salariale » par « je m’alignerai sur votre grille salariale ». NON. Le recruteur sait qu’il a une grille et s’il ne la partage pas avec vous, c’est qu’il veut vous entendre. Alors, ne soyez pas intimidés. Si vous pensez être la réponse au besoin du recruteur, c’est que vous saurez indiquer 1proposition salariale. Croyez en la valeur que vous êtes.

2. Sachez ceci….

Négociez votre salaire en net plutôt qu’en brut. Sinon, vous risquez d’être très surpris à la fin de votre premier mois. Sachez que les avantages liés au poste sont très importants, donc ne vous focalisez pas sur le salaire net mensuel. Parlez des avantages divers : assurance maladie, primes, frais de carburant ou communication, avantages en nature, etc.
Sachez en sus que très peu de personnes vous donneront des informations sur les salaires pratiqués au sein de leurs entreprises. Donc s’il est vrai qu’il faut se renseigner sur le salaire lié au poste ; attendez-vous à ne pas avoir beaucoup d’informations. En Côte d’Ivoire, la CGECI a édité 1 document qui donne des informations sur le salaire minimum pratiqué. Je vous le conseille.

3. Votre salaire actuel est une bonne base pour vous.

Quand vous êtes déjà en poste et que vous ne savez pas quoi dire pendant la phase de négociation, votre salaire actuel peut vous orienter. Vous pouvez le majorer jusqu’à 50% pour indiquer votre prétention salariale. Mais n’acceptez pas forcément de dire votre salaire actuel au recruteur. C’est votre affaire à vous.

4. A propos de la prétention salariale à intervalle

On ne le dira jamais assez, il faut éviter les intervalles « bateau ». Partez toujours du salaire que vous souhaitez réellement percevoir quand vous indiquez un intervalle. Par exemple : entre 550.000f cfa et 600.000f. Le montant de 550.000f est votre minimum. Autrement dit, vous n’accepterez pas un montant en déca de 550.000f cfa.

5. Soyez francs et honnêtes avec vous-même

Quand 1 proposition salariale ne vous convient pas, n’ayez pas peur de négocier avec le recruteur. Rien n’est figé. Vous devez vous sentir à l’aise. Mais utilisez la manière en remerciant le recruteur pour son offre, puis en faisant une contre-proposition.

In fine, certains disent que compte tenu du marché de l’emploi, la négociation salariale n’existe plus : à prendre ou à laisser. Mais je peux vous dire que ce n’est pas vrai dans tous les cas. N’acceptez pas un salaire qui ne vous convient pas, car vous risquez d’être vite démotivés. Très peu d’entreprises révisent fréquemment les salaires, donc pensez-y pendant le processus de recrutement.

Rachel youant Koffi

Excellent jeudi.
#Qui_donne_senrichit
#nousommeslateamdupoingleve

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here